Cendre

Aziraphale se tenait debout au milieu des ruines.

Il serrait compulsivement contre son torse moins d'une dizaine de rouleaux en papyrus, mais c'était tellement dérisoire…

Il n'y avait plus personne autour de lui, les flammes avaient été si grandes, si persistantes… Quand le combat avait été perdu d'avance contre cet élément si destructeur, la plupart des humains avaient fui avec familles et bagages, abandonnant tout le reste.

L'abandonnant.

Les abandonnant.

Il étouffait, ses lourds vêtements n'étaient pas adaptés pour la chaleur de la journée qui montait de plus en plus, mais ce n'était rien, en comparaison avec celle de la nuit.

Ses cheveux et sa peau étaient gris, recouverts d'une pellicule d'escarbilles mêlées à la sueur que tous ces efforts avaient créé. Il était d'une couleur uniforme, une grande tâche sombre, au milieu des débris de ce qui fut l'un des plus grands monuments créés par l'Homme.

- Pourquoi ? Croassa-t-il finalement.

Mais il n'y avait plus personne pour lui répondre. Juste le grand vide et la poussière.

Tout ce qui persistait de la grande bibliothèque d'Alexandrie.

Ajouter un commentaire