Inconscient

Rampa était affalé sur une table dans la librairie, entouré des livres précieux de son ami. Il tirait la langue de temps en temps, goûtant au piquant de la poussière et aux effluves de l'eau de Cologne de l'ange.

Celui-ci passait entre les rayonnages surchargés, armé d'un plumeau pour les nettoyer avec attention. Il chantonnait sur un ton enjoué, s'adressant parfois aux ouvrages et au mobilier quand quelque chose n'allait pas.

Le démon aimait bien ces moments de tranquillité où ils n'étaient qu'eux deux -l'arrivée intempestive d'un client était rare- sans les masques de leurs camps.

Lentement et sans un bruit, il se laissa tomber au sol et ondula jusqu'à Aziraphale puis s'enroula autour de son mollet, affectueusement.

- Rampa ? Tu pourrais me prévenir, tu m'as fait peur, le gourmanda-t-il.

Pour le taquiner, il effleura le museau émoussé du bout des plumes colorées.

C'était léger, enfantin et sans prétention. Aucune réflexion ni attente. Juste une amitié de plusieurs siècles. Et une librairie contre le reste du monde.

Ajouter un commentaire