Neige

Rampa avait le nez collé aux vitres depuis pratiquement une heure, les embuant avec efficacité.

- On devrait le laisser sortir, non ? Proposa Newton.

- Surtout pas, refusa Aziraphale en claquant la langue.

Il retourna dans sa conversation sérieuse avec la jeune occultiste. Depuis qu'ils avaient passé la porte, ils ne se lâchaient pas, s'arrêtant juste pour goûter le thé aux fragrances délicates que le libraire avait apporté avec lui.

- Mais pourquoi vous ne le laissez pas faire ? Tenta à nouveau l'ancien chasseur de sorcières. Il est insupportable…

À intervalles réguliers, le démon relâchait des gémissements pitoyables, se collant toujours plus contre le verre.

- Rampa ne veut qu'une chose : se rouler dans la neige, comme certains oiseaux font, expliqua Aziraphale.

- Les enfants aussi. C'est parce qu'il va tout tremper ?

- Non. Parce qu'il est un serpent avant tout et que son réflexe est d'en reprendre la forme. Et son second réflexe est de se blottir contre la source de chaleur la plus proche.

- Pas cette fois ! Supplia le démon.

- Nous avons allumés la cheminée, ce n'est pas gênant, déclara Anathème.

- Sauf que ma chaleur est plus élevée encore, grommela-t-il en fusillant du regard son ami qui se recroquevilla.

Ajouter un commentaire